LE SITE DE VOTRE SANTE SEXUELLE ET DE VOS DROITS SEXUELS

Troubles sexuels: La dyspareunie féminine - rapports sexuels douloureux

Dossier: mammographie de dépistage

En février 2014, les femmes suisses ont été désarçonnées, désécurisées par un rapport déclarant le dépistage systématique du cancer du sein comme inefficace et ayant trop d'effets négatifs. Ma Sexualité a constitué un dossier avec les principales informations à ce sujet, afin de leur permettre de se faire une opinion en toute connaissance de cause et va continuer à informer des dernières actualités sur le dépistage.
N'oubliez pas, Mesdames, que vous avez le choix d'effectuer ce dépistage ou non. Et le mieux pour cela, c'est d'être informées.


Mammographie
Mammographie

@ Ligue suisse contre le cancer

La polémique suisse autour du dépistage du cancer du sein

Le SMB dans la tempête: une mise en perspective parue dans Le Temps - 26/04/2014

Le Swiss medical board, à l'origine de la polémique autour du dépistage systèmatique du cancer du sein, semble s'être tiré une balle dans le pied: sa légitimité est ainsi remise en question par les autorités fédérales. Enquête dans Le Temps


Autres articles

Mars 2014

Question-réponses sur le dépistage systématique du cancer du sein

Un article d'Ellen Weigand, paru sur le site Planète Santé et répondant aux principales questions sur le dépistage systématique du cancer du sein.


Les experts de la prévention maintiennent la recommandation du dépistage systèmatique - 22/01/2014
Dans un article paru dans la Revue Médicale Suisse du 22 janvier 2014 (Rev Med Suisse 2014; 10: 177-85), donc avant la publication du rapport du Swiss Medical Board, des spécialistes de la prévention proposent une mise à jour des recommandations pour le bilan de santé et la prévention primaire et secondaire de nombreuses maladies cardiovasculaires et oncologiques. En ce qui concerne le dépistage du cancer du sein, ils concluent, en se basant sur onze études (études contrôlées randomisées = ECR) sur le sujet:
"Onze ECR (dont les caractéristiques varient fortement) ont été considérés et les auteurs ont conclu que :
1. Le dépistage du cancer du sein est efficace : la réduction du risque relatif (RR) de la mortalité liée au cancer du sein, parmi les femmes participant à un dépistage du cancer du sein par mammographie, est de l’ordre de 20% (IC 95% : 11­ 27), soit un risque relatif de 0,8 (IC 95%: 0,73­0,89). Cette réduction du risque est proche des estimations publiées par l’USPSTF (RR: 0,81) et par la Canadian Task Force (RR: 0,79).
2. Un décès par cancer du sein est prévenu pour 235 fem­mes invitées à participer à un programme de dépistage de 50 à 70 ans comprenant une mammographie tous les trois ans (soit 43 décès prévenus pour 10 000 femmes invitées).
3. Le bénéfice pour les femmes participant au programme (et non pas seulement invitées) est naturellement meilleur: un décès par cancer du sein prévenu pour 180 femmes participant au dépistage.
4. Le risque cumulé de surdiagnostic varie de 11 à 19% selon que l’on considère une perspective populationnelle ou indi­viduelle. Autrement dit, parmi 77 femmes âgées de 50 ans invitées pendant vingt ans à un programme de dépistage de cancer du sein, une de celles-­ci aura un cancer surdiagnos­tiqué.
Compte tenu de la confirmation de l’efficacité du dépis­tage d’une part et du risque de surdiagnostic d’autre part, ces chiffres devraient aider les patientes à évaluer le rapport risque­ bénéfice et à décider de façon informée de leur participation ou non."


Mammographie de dépistage en Suisse: douteusement mise en doute...

Selon le Swiss Medical Board, le dépistage systèmatique du cancer du sein dès femmes de plus de 50 ans serait contre-productif et le nombre de femmes sauvées trop faible par rapport aux "faux positifs"... La polémique est lancée...

La dépêche du jour (02/02/2014

L'interview par la RTS du 02/02/2014 du Pr Christine Bouchardy, qui explique pourquoi cette prise de position est grave. voir l'interview!

L'interview du président du Swiss Medical Board, Peter Suter, qui nuance lui-même les conclusions du rapport et explique que le dépistage sauve des vies et que ce rapport est plus politique que scientifique. "Je ne suis pas nécessairement d'accord avec les conclusions des experts", admet-il. (voir l'interview)

Un article nuancé paru dans Le Nouvelliste du 03/02/2014 qui développe aussi la question et remet les choses dans la bonne perspective...: "Le nombre de décès liés au cancer du sein recule grâce au dépistage"

Tout comme Le Temps du 04/02/2014 explique les modes de calcul notamment, utilisés par les experts qui remettent en cause le dépistage systèmatique sous le titre: Dépistage du cancer du sein: une attaque injuste?

L'Office fédéral de la santé publique soutient le maintient du dépistage par mammographie.
Le communiqué, 07/02/2014

Oui, les dépistages sont efficaces
Un article paru le 18/02/2014 sur Libération.fr explique pourquoi le dépistage est efficace

Dépistage du cancer du sein par mammographie : revenir en arrière serait un « énorme échec»
L'avis d'un expert français sur la question, le Dr Manuel Rodrigues, oncologue sur son blog sur Medscape.fr


(22/02/2014)

La polémique se poursuit

La polémique se poursuit, hélas. Un article sur internet annonçait même ces jours encore que la Suisse allait renoncer au dépistage systématique! Cela commence à devenir pénible, et cette polémique est très contreproductive! A force, les femmes voulant faire le dépistage vont perdre confiance, celles qui hésitent déjà ne le feront pas, même pas chez leur médecin. Dés lors, on pourra vraiment dire que le dépistage n'est pas efficace: moins de femmes y participeront et la courbe de mortalité par cancer du sein va augmenter...
Pour rappel, chacune est libre de faire le dépistage préventif, mais pour cela, il faut qu'elle puisse prendre sa décision en toute connaissance de cause, en ayant des informations objectives et non des chiffres tronqués et mal interprétés.
Rappelons-le, il n'existe hélas à ce jour aucun moyen de prévention du cancer du sein, puisqu'on ne connaît pas encore tous les facteurs de risque et causes de cette maladie. Ne reste donc que le dépistage préventif.
©Ellen Weigand, www.masexualite.ch



www.masexualite.ch dans les médias

5 sujets sexo à aborder avec son ado


AVERTISSEMENT

Les informations médicales figurant sur le site www.masexualite.ch ont pour objectif de soutenir et non pas de remplacer la relation entre un patient et son médecin.

A SOUTENIR

"She Decides" - C'est elle qui décide, initiative internationale en faveur du droit à l'IVG
"She Decides" - C'est elle qui décide, initiative internationale en faveur du droit à l'IVG
Soutenez l'UNICEF
Soutenez l'UNICEF

Suivez-nous aussi sur:

L'interview d'Ellen Weigand par Radio People


Collaborons!

Des commentaires? Des questions? Des suggestions? Une envie de collaboration ou de devenir partenaire de ce site? Alors n'hésitez pas à nous .

image

Les partenaires changent. Le safer sex reste

image

Soutenir www.masexualite.ch

Vous souhaitez mettre une annonce ou sponsoriser notre site ou devenir partenaire de www.masexualite.ch? Alors pour de plus amples informations.

image
PUBLICITE

Pour les couples

image

Le duopack dédicacé – pour une vie intime épanouie

Paru fin 2013, toujours actuel
Paru fin 2013, toujours actuel
Ma sexualité (homme), le guide pratique
Ma sexualité (homme), le guide pratique
image
Soutenez la Ligue pulmonaire
Soutenez la Ligue pulmonaire
image

Notre site, en refonte

Le présent site a pris de l'ampleur, si bien qu'il a besoin d'une refonte complète, qui est en train d'être élaborée.

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et souhaits, à

COPYRIGHT

Tous les textes du présent site sont soumis au droit d'auteur.