LE SITE DE VOTRE SANTE SEXUELLE ET DE VOS DROITS SEXUELS

Troubles sexuels: La dyspareunie féminine - rapports sexuels douloureux

Hommage à Sophia Lessard

Sophia Lessard s'en est allée © capture DR
Sophia Lessard s'en est allée © capture DR

02/01/2017 – C’est une bien triste nouvelle que je dois partager aujourd’hui. Mon amie, la sexologue québécoise Sophia Lessard s’en est allée hier.

C’est un message et un hommage personnels, mais qui ont lieu d’être ici, notamment parce que sans cette femme extraordinaire, la page facebook et le site masexualite.ch n’auraient pas pris l’importance qu’ils ont aujourd’hui.

Vous l’avez peut-être connue personnellement, ou rencontrée lors d’une des formations professionnelles et conférences qu’elle a données, en Suisse aussi, ou dans ses « capsules » sur facebook, où Sophia racontait depuis quelques mois le retour de sa maladie, partageant sa douleur, ses interrogations, ses convictions, ses intuitions, son indépendance d’esprit, son amour des gens, ses colères et coups de gueule – des capsules vues et suivies par des milliers de personnes qui vont certainement encore faire le tour du monde, des capsules qu’elle terminait toujours avec : « Je vous aime, mes complices ».

Sophia, je l’ai rencontrée juste après la sortie de mon livre Ma sexualité (femme) grâce à facebook, découvrant « par hasard » – elle aurait parlé de synchronicité plutôt – une interview qu’elle a donnée à Lilou, en France. Une interview en bord de mer (dont je vous mets le lien ci-dessous), où elle apparaît telle qu’elle elle était: belle, avec un sourire rayonnant, bienveillant – on ne l’appelait pas Sophia Soleil sans raison – franche, passionnée, décidée, tendre et douce aussi. Une interview où elle se raconte sans tabou et avec l’humour qui la caractérisait: ses convictions, ses difficiles expériences de vie, sa lutte contre la maladie, son amour des gens…

Je lui avais envoyé un message pour lui dire que cette interview m’avait beaucoup touchée. Et quelques minutes plus tard, à peine, elle m’avait répondu: Rencontrons-nous dimanche prochain, je suis à Dijon ! »
Ce fut une rencontre inoubliable, le début d'une belle aventure, de formations professionnelles qui ont rencontré un franc succès, de conférences qui ont attiré un public nombreux. Et le début d'une belle amitié, de rires et de moment d'émotions intenses, vraies, de bons repas – car Sophia incarnait l’épicurisme de toutes les manières – d'engueulades aussi, et de larmes partagées lorsqu’elle a appris que sa maladie avait refait surface.

Ce qui ne l’a pas empêchée de revenir donner ses formations peu après en Suisse, bravant la fatigue que provoquait le cancer, voulant encore partager son savoir et apporter sa part. Tout comme elle a fait encore un certain nombre de voyages ailleurs dans le monde pour dire, partager, vivre.

Sophia avait à cœur la prévention des abus sexuels et l’éducation sexuelle des enfants, des domaines dont elle était spécialiste, et reconnue, au Québec, et sur lesquels elle a écrit des ouvrages de référence – un bel héritage aujourd’hui.

Deux ans de suite, j’ai ainsi pu la faire venir à Lausanne pour donner des formations aux professionnels de l’enfance, des conférences pour les parents et aussi un atelier inoubliable « A fleur de peau », réservé aux femmes. Car faire (re)découvrir aux femmes (et aux couples), l’essence même de la vie intime, leur propre déesse, comme elle l’appelait, leur corps et celui de l’autre était un autre but essentiel pour elle. Elle l’a fait lors de nombreux ateliers et conférences au Québec et ailleurs, et également en thérapie individuelle et de couple, dont les bénéficiaires n’oublieront jamais l’enseignement.
Et déjà alors, avant le retour de la maladie, elle partageait son propre vécu, difficile, lors d’une autre conférence inoubliable, riche en enseignements pour tous : «Transcender la douleur pour toucher l’harmonie», une conférence très personnelle donnée un soir près de Bulle où elle racontait sa façon de transcender les évènements difficiles

Son dernier message personnel, je l’ai reçu il y a quelques jours, après Noël, car Sophia prenait encore le temps et l’énergie de partager avec ses amis. Elle savait que le départ était proche, « mon retour », comme elle l’appelait, convaincue que l’essence de chacun, l’âme, est immortelle et rejoint l’Univers. Elle m’a écrit: « Bonne continuité et merci de ta présence à mes côtés ainsi que ta contribution que tu apportes par ta présence et tes connaissances.»

Un beau dernier message, et un compliment et encouragement par celle qui m’a poussée et révélé une part de moi-même, et m’a ainsi préparée et encouragée à ce que je donne moi-même des conférences sur la sexualité, afin d’aider les femmes et les hommes à bien la vivre, moi qui n’osais parler en public jusque-là.

Je suis soulagée de savoir que tu n’as plus à souffrir Sophia, mais tout toi va me manquer beaucoup. Je garde en moi l’empreinte de la dernière fois que nous nous sommes regardées, souries et serrées dans les bras au printemps dernier, incertaines et craignant que ce fut justement la dernière fois. Et je reste en pensées aussi avec tes proches, que j’inclus dans mes prières.

Bon vent là-bas, ma belle Sophia, et un immense MERCI pour toutes les richesses et l’amitié que tu m’as données, de tout cœur! Je t’aime, ma complice!

Ellen

Soutenir www.masexualite.ch

Notre site est actuellement alimenté à titre bénévole, mais afin de pouvoir suivre l'actualité et informer régulièrement, nous avons besoin de soutien.

Vous pouvez nous le donner en publiant une annonce, ou en sponsorisant ou en devenant partenaire de www.masexualite.ch?

Intéressé à soutenir l'actualité sérieuse en matière de santé et droits sexuels?
Alors pour de plus amples informations.

image

Des ouvrages d'actualité pour toutes et tous

Couverture "Ma sexualité (homme)
Couverture "Ma sexualité (homme)
Couverture "Ma sexualité (femme)
Couverture "Ma sexualité (femme)

Commandez votre exemplaire dédicacé

image

AVERTISSEMENT

Les informations médicales figurant sur le site www.masexualite.ch ont pour objectif de soutenir et non pas de remplacer la relation entre un patient et son médecin.

Soutenez l'UNICEF
Soutenez l'UNICEF
image

"Les jeudis sexo d'Ellen", reviennent en 2018!

Nous allons réorganiser des soirées conférence-débat, les Jeudis Sexo d'Ellen, en Suisse romande en 2018.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour savoir quand cela se passera dans votre région.

Nous venons donner nos conférences-discussion près de chez vous.

La Liberté parle des Jeudis SEXO


Regarder du porno peut (aussi) donner la migraine

Quand voir du porno donne mal à la tête © capture Réalités biomédicales
Quand voir du porno donne mal à la tête © capture Réalités biomédicales

23/11/2017 - N'avoir de migraines qu'au moment de ressentir de l'excitation sexuelle déclenchée par le visionnement de films porno, cela peut arriver.
Lire la suite

image
image

Retrouver le plaisir après l'accouchement

capture d'écran, santé magazine
capture d'écran, santé magazine

26/11/2017 – Toujours d'actualité, ces conseils pour retrouver le chemin du plaisir post-partum, parus sur Santé Magazine, dont voici un extrait. Vous y trouverez de nombreux autres articles sérieux sur la sexualité et la vie intime des couples, notamment sous la plume de Daisy Le Corre, qui nous interviewe régulièrement en tant que "sexperts".

(Lire la suite)


Suivez-nous aussi sur:

L'interview d'Ellen Weigand par Radio People

Collaborons!

Des commentaires? Des questions? Des suggestions? Une envie de collaboration ou de devenir partenaire de ce site? Alors n'hésitez pas à nous .

image

Les partenaires changent. Le safer sex reste

image
Soutenez la Ligue pulmonaire
Soutenez la Ligue pulmonaire

Notre site, en refonte

Le présent site a pris de l'ampleur, si bien qu'il a besoin d'une refonte complète, qui est en train d'être élaborée.

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et souhaits, à

COPYRIGHT

Tous les textes du présent site sont soumis au droit d'auteur.