LE SITE DE VOTRE SANTE SEXUELLE ET DE VOS DROITS SEXUELS

Troubles sexuels: La dyspareunie féminine - rapports sexuels douloureux

Mery Streep lisant "sex tips" en regardant des bananes
Mery Streep lisant "sex tips" en regardant des bananes
Couple endormi
Couple endormi
Campagne Love Live
Campagne Love Live
Smileys content pas content
Smileys content pas content
Recherche en santé sexuelle
Recherche en santé sexuelle
Points d'interrogation
Points d'interrogation
Ventre femme enceinte
Ventre femme enceinte

Qu'est-ce que j'en sexe – les questions des -16 ans

Ma sexualité.ch répond aux questions des jeunes de moins de 16 ans au sujet de la sexualité, de la santé sexuelle et des relations amoureuses avec Trendy, sur blog Qu'est-ce que j'en sexe?
Voici quelques unes de nos réponses.

Qu'est-ce qu'en sexe? Le blog des -16 ans
Qu'est-ce qu'en sexe? Le blog des -16 ans

Est-ce qu’on doit forcément voir un gynéco avant sa première fois ?

© DR
© DR

Bonjour, j’ai 15 ans et demi et avec mon copain on a vraiment très envie de le faire mais le truc c’est qu’il paraiît qu’on doit absolument aller voir le gynéco avant sa première fois et être dévêtu devant un inconnu, moi je ne veux vraiment pas! Ma mère veux m’y amener depuis que j’ai mes premières règles et en plus chez SON gynéco… Dites-moi si c’est vrai s’il vous plaît.

L’AVIS DE NOTRE EXPERTE: Ellen Weigand, fondatrice et responsable du site www.masexualite.ch. Elle est aussi journaliste indépendante en Suisse et auteure de plusieurs ouvrages grand public traitant de sujets de santé.

Bonjour,

Faire l’amour la première fois est un moment très important dans la vie, et si cela ne se passe pas bien, ça peut gâcher toute la suite de la vie sexuelle. C’est pourquoi j’ai envie de te dire avant tout que vous devez être tous les deux, ton copain et toi, d’accord de vouloir faire l’amour. Il ne faut pas que l’un cède à la pression de l’autre pour lui faire plaisir. Ni que l’un ou l’autre le fasse parce que ses copains ou copines aussi «l’ont déjà fait». Il n’y a pas d’âge auquel il faut absolument avoir fait l’amour la première fois – chacun va à son rythme !

Et ensuite, il est important que vous fassiez cette expérience importante dans un lieu et à un moment propices, où vous serez totalement libres et décontractés, sans peur d’être surpris par un adulte ou un frère, une sœur et dans un lieu confortable, agréable. Avec une règle primordiale toutefois: utilisez un préservatif dans tous les cas! Cela aussi bien pour éviter que tu ne tombes enceinte que pour prévenir des infections sexuellement transmissibles.

Autre conseil primordial: vous devez tous les deux vous sentir libres de dire ce que vous aimez ou pas. Tu as le droit de dire à ton copain si certains de ses gestes te gênent, ou s’il te fait mal et de lui demander d’arrêter, car ton corps t’appartient et il doit le respecter. Et tu peux donc aussi refuser de faire quelque chose qu’il te demande si cela ne te plaît pas. C’est la même chose pour ton copain.

Sache aussi que, comme tous les deux vous découvrez la sexualité et vos propres corps et celui de l’autre, que vous ne connaissez pas toutes leurs réactions, vous ne ressentirez peut-être pas le plaisir dont vous rêvez du premier coup. Mais sachez que cela est tout à fait normal, qu’il s’agit d’un apprentissage permanent et que même à l’âge adulte, on découvre encore des aspects et réactions de son corps et de celui de l’autre, qu’on n’apprend ni dans les livres ni dans les magazines. L’important est toujours de bien communiquer, par les mots et par les gestes, car l’autre ne peut pas deviner ce qu’on aime ou pas.

Pour en revenir au gynécologue, il n’est pas indispensable ou obligatoire d’y aller parce que tu as tes règles ou parce que tu veux faire l’amour. En général, la première consultation gynécologique est conseillée au moment où la jeune fille veut prendre la pilule, à moins qu’elle ait un problème médical. Et lorsqu’elle a des règles régulières et pas de problèmes – écoulements vaginaux, démangeaisons, douleurs, etc. – le gynécologue ne va pas forcément l’examiner.

Si tu veux aller à un premier entretien, même si tu ne souhaites pas encore prendre la pilule, il servira donc à te conseiller avant tout et à répondre à tes questions sur la sexualité, la contraception, etc.

Il est compréhensible que tu soies gênée à l’idée d’aller chez le gynécologue de ta mère, même s’il te verra sans elle et qu’il est tenu au secret professionnel. Tout comme il n’est pas facile pour tout le monde de se déshabiller devant un médecin. Sache que tu es libre de choisir un autre médecin, peut-être préfèrerais-tu une femme. Et tu as le droit d’y aller seule, sans ta mère, ou avec quelqu’un d’autre – une amie, ou ton copain par exemple. Dans les centres de planning familial, les consultations pour les mineures sont par ailleurs gratuites et là aussi, les médecins sont tenus au secret médical.

Comme expliqué avant, si tu vas voir le gynéco pour prendre la pilule, tu n’auras pas forcément à te déshabiller. Cela dit, un jour ou l’autre, tu devras effectuer un examen gynécologique et n’auras pas d’autre choix que de te montrer en partie dévêtue, comme c’est le cas chez d’autres médecins aussi. Il serait dommage de passer à côté d’un problème de santé, et de ne pas pouvoir le soigner par pudeur, même si, je le répète, celle-ci est compréhensible. Penses-y quand tu devras aller chez un médecin ou un autre : il s’agit de ta santé !

LE BON AVIS TRENDY:

Comme l’a expliqué Ellen, tu n’es pas obligée d’aller voir un gynéco avant ta première fois et encore moins celui de ta mère. Certes, tu es une ado mais cela ne t’empêche pas pour autant d’être libre et de disposer de ton corps comme tu l’entends, en respect avec toi-même. Tu n’es pas soumise à qui que ce soit. En revanche, il arrivera forcément un moment où tu devras te retrouver sans petite culotte et les jambes en l’air face à un/une gynéco. Ta santé passe avant tout. Retiens que c’est pour ton bien et dis-toi qu’ils ont vu plus d’une foufoune avant la tienne. C’est leur job ! Bref, pour répondre à ta question, tu peux franchir le cap de la première fois sans te mettre la pression « gynéco » sur le dos. Vis simplement le moment comme tu l’entends en harmonie avec ton partenaire. Et suis ton instinct, essaie de ne te faire que du bien en pensant à ton plaisir et au sien. Par pitié, écoute ton corps, pas les autres. Faire l’amour n’est pas dangereux surtout si tu as compris que la capote était ta meilleure pote ;)

EN BREF : « Toute première fois, toute toute première fois »

Daisy
Voir l'article sur le Blog Trendy paru en mars 2015


www.masexualite.ch dans les médias

5 sujets sexo à aborder avec son ado


AVERTISSEMENT

Les informations médicales figurant sur le site www.masexualite.ch ont pour objectif de soutenir et non pas de remplacer la relation entre un patient et son médecin.

A SOUTENIR

"She Decides" - C'est elle qui décide, initiative internationale en faveur du droit à l'IVG
"She Decides" - C'est elle qui décide, initiative internationale en faveur du droit à l'IVG
Soutenez l'UNICEF
Soutenez l'UNICEF

Suivez-nous aussi sur:

L'interview d'Ellen Weigand par Radio People


Collaborons!

Des commentaires? Des questions? Des suggestions? Une envie de collaboration ou de devenir partenaire de ce site? Alors n'hésitez pas à nous .

image

Les partenaires changent. Le safer sex reste

image

Soutenir www.masexualite.ch

Vous souhaitez mettre une annonce ou sponsoriser notre site ou devenir partenaire de www.masexualite.ch? Alors pour de plus amples informations.

image
PUBLICITE

Pour les couples

image

Le duopack dédicacé – pour une vie intime épanouie

Paru fin 2013, toujours actuel
Paru fin 2013, toujours actuel
Ma sexualité (homme), le guide pratique
Ma sexualité (homme), le guide pratique
image
Soutenez la Ligue pulmonaire
Soutenez la Ligue pulmonaire
image

Notre site, en refonte

Le présent site a pris de l'ampleur, si bien qu'il a besoin d'une refonte complète, qui est en train d'être élaborée.

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et souhaits, à

COPYRIGHT

Tous les textes du présent site sont soumis au droit d'auteur.