LE SITE DE VOTRE SANTE SEXUELLE ET DE VOS DROITS SEXUELS

Troubles sexuels: La dyspareunie féminine - rapports sexuels douloureux

Recherche - pipette
Recherche - pipette
Moustique tigre © DR
Moustique tigre © DR
Recherche médicale - virus HIV
Recherche médicale - virus HIV
Recherche - SIDA
Recherche - SIDA
Recherche médicale - stétoscope
Recherche médicale - stétoscope

DOSSIER SPECIAL VIRUS ZIKA

Sur cette page, vous trouvez les développements essentiels et connaissances sur cette épidémie et le virus.


image

ZIKA: transmission sexuelle confirmée

19/04/2016 – Le virus Zika touche principalement de manière épidémique des régions comme l'Amérique du Sud, étant transmis par des piqûres de moustiques du genre Aedes. Mais, depuis quelques semaines, de rares cas survenus chez des sujets vivants hors des zones contaminées, ayant eu des contacts sexuels avec des personnes qui ont séjourné dans les pays endémiques, ont fait fortement suspecter la possibilité d'une transmission par voie sexuelle.

© Shutterstock/wavebreakmedia
© Shutterstock/wavebreakmedia

Une suspicion qui s'avère exacte, selon une observation rapportée par une équipe multidisciplinaire française dans le New England Journal of Medicine.

Conséquences pour la santé publique

Une observation qui a évidemment des conséquences en terme de santé publique, comme le rapporte le Journal International de médecine.


Informations aux gynécologues

© DR
© DR

03/03/2016 – Selon un récent sondage de l’édition internationale de Medscape, la plupart des gynécologues / obstétriciens ne se sentent pas préparés à recevoir des femmes enceintes infectées par le virus Zika.

Pour répondre à leurs questions, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont réalisé un questions-réponses sur leur site: www.cdc.gov

Le fil de l'actu

Suivez en direct les dernières infos sur le virus ZIKA sur le site du Centre de contrôle et de prévention des maladies américain – CDC (Centre for disease control and prevention) - en anglais et espagnol.


Le préservatif recommandé aux femmes enceintes

Pour prévenir une infection par le virus Zika, les femmes doivent se protéger. © DR
Pour prévenir une infection par le virus Zika, les femmes doivent se protéger. © DR

24/02/2016 - Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) recommande l'utilisation du préservatif à toutes les femmes enceintes vivant dans les régions infectées par le virus Zika, et une contraception pour celles voulant avoir un enfant (projet de grossesse) pendant l'épidémie. Quant aux femmes enceintes vivant dans les zones non infectées, mais dont le partenaire est susceptible d’avoir été contaminé par le virus, elles devraient également avoir des rapports sexuels protégés.

Ces recommandations ont été rappelées hier par le ministre de la Santé français, faisant écho à celles déjà émises par le Conseil national professionnel de gynécologie et obstétrique (CNGPO).

Selon les dernières données scientifiques

Au début du mois, les Centres de contrôle des maladies américains (CDC) avaient relaté un cas relativement bien documenté de transmission probable du virus Zika par voie sexuelle. C'est pourquoi le Haut conseil de la Santé publique (HCSP) vient de réactualiser ses recommandations en la matière, indiquant avoir "pris en compte les dernières données scientifiques disponibles" et d'avoir ainsi " estimé que la transmission sexuelle du virus Zika était probable même si ces données sont, à ce jour, trop peu nombreuses pour évaluer son importance dans la transmission du Zika. Celle-ci est probablement négligeable par rapport à la transmission vectorielle."
Source: Journal international de médecine


Et si les cas de microcéphalie étaient dus à un insecticide de Monsanto?

Moustique tigre - l'un des vecteurs de transmission du virus Zika
Moustique tigre - l'un des vecteurs de transmission du virus Zika

16/02/16 – Un rapport argentin pointe du doigt le rôle de l'utilisation d'un produit chimique utilisé, fabriqué par un partenaire de Monsanto, pour lutter contre les moustiques dans les malformations crâniennes des nouveaux nés, jusque-là imputées au virus Zika. L'étude a été repérée par Paris Match vendredi 12 février.


Pas de vaccin avant 2017

13/02/2016 – Selon l'OMS, réuni ce vendredi à Genève, on irait vers un vaccin dans les starting-blocks des tests cliniques d’ici 18 mois.

Recherche - pipette
Recherche - pipette

Recherches sur le virus partagées - une première

11/02/2016 – Des chercheurs et des institutions réputées se sont engagés à mettre gratuitement à disposition leurs futures découvertes sur Zika, une pratique inhabituelle dans le milieu scientifique.
A lire sur le figaro.fr


Le Zika en 4 minutes

06/02/2016 – Le Monde explique dans une vidéo de 4 minutes l'essentiel sur le Zika - du virus, en passant par les moustiques, les symptômes jusqu'aux conséquences et pays touchés et comment prévenir l'infection. Un document bien fait.

 

1er cas touchant une femme enceinte en Espagne

05/02/2016 – Une femme enceinte vivant en Espagne et ayant voyagé en Colombie est atteinte du virus Zika, a annoncé le Ministère de la santé espagnol.
A lire sur:
http://www.sciencesetavenir.fr/


Les femmes enceintes devraient éviter de voyager dans les pays concernés.
Les femmes enceintes devraient éviter de voyager dans les pays concernés.

Conseils aux voyageurs et femmes enceintes

Si vous allez voyager dans l'un des pays touchés par l'épidémie, voici des informations détaillées par pays, données par le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC):
http://wwwnc.cdc.gov/

Femmes enceintes - que faire?

Le CDC recommande aux femmes enceintes d’éviter de se rendre dans les régions touchées. Quant aux femmes envisageant une grossesse, il leur est conseillé de consulter un médecin avant un tel voyage.

Les régions touchées - le virus de la mondialisation...

Source: capture The Huffington Post, 6.2.16 - © Allissa Scheller / The Huffington Post
Source: capture The Huffington Post, 6.2.16 - © Allissa Scheller / The Huffington Post

Si elles ne peuvent faire autrement, les femmes déjà enceintes ou voulant le devenir devront se protéger au mieux des moustiques qui transmettent le virus Zika. Soit par l’utilisation de substances actives, telles le DEET ou la picaridine, à appliquer sur les zones de peau exposée. Selon le CDC, ces substances sont sans risque pour les femmes enceintes et allaitantes.
Par ailleurs, il est recommandé de porter des vêtements couvrant le plus possible de peau, à manches longues, ainsi que de dormir dans des lits équipés de moustiquaires et dans des lieux climatisés - les moustiques n'aimant pas le frais.


La prise en charge des futures mères touchées par le virus en Martinique

05/02/2016 – Un gynécologue obstétricien au CHU de Fort de France explique comment y sont prises en charges les femmes enceintes infectées par le virus Zika.
A lire sur:
www.sciencesetavenir.fr


USA: 1er cas de suspicion d'une transmission sexuelle

03/02/2016 – Un premier cas endémique de Zika a été détecté sur le sol des Etats-Unis, au Texas. Selon les services sanitaires du comté, le virus aurait été transmis par voie sexuelle, soit après un rapport sexuel avec une personne malade qui rentrait du Vénézuela, où l’épidémie s’étend rapidement.

« Maintenant que nous savons que le virus Zika peut être transmis par voie sexuelle, nous allons renforcer notre campagne de sensibilisation auprès du grand public sur les moyens de se protéger et de protéger les autres », a commenté Zachary Thompson, Directeur des services sanitaires du comté de Dallas, dans un communiqué de presse.

Reste que pour l'heure, l’information sur le mode de transmission n’a pas encore été confirmée par les Centers for Disease Control and Prevention.
Source: medisite.fr

ACTU EXPRESS

Urgence de santé publique mondiale

02/02/2016 – L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré hier, 1er février, l'épidémie du virus Zika "urgence de santé publique de portée mondiale".

"Nous devons agir", a affirmé Margaret Chan, la directrice de l'OMS, lors d'une conférence de presse, à l'issue d'une réunion exceptionnelle de son comité d'urgence.

L'organisation a mis en ligne une page spéciale d'informations sur le virus Zika

 

LU AILLEURS

En Amérique latine, le virus Zika relance le débat sur le droit à l'avortement


Premiers cas en Suisse

© DR
© DR

26/01/2016 – Le virus Zika, transmis par un moustique d'Amérique du Sud est particulièrement menaçant pour les femmes enceintes et leur fœtus. Il vient de faire son apparition en Suisse, ou quatre cas ont été détectés chez des voyageurs de retour d'Amérique latine où la maladie s'étend, selon la RTS.

"Nous avons diagnostiqué probablement le premier cas suisse en novembre chez une patiente qui revenait de Colombie, et qui présentait de la fièvre, des douleurs articulaires et une éruption cutanée", a affirmé à la RTS Noémie Boillat, chef de clinique du Centre de vaccination de la Polyclinique médicale universitaire de Lausanne (PMU).

La spécialiste avance le chiffre de quatre cas bénins détectés en Suisse, un par la PMU, un par un médecin vaudois et deux autres par l'Institut tropical et de santé publique de Bâle.

Le virus est particulièrement menaçant pour les femmes enceintes, plus précisément pour leur fœtus. Les chercheurs soupçonnent en effet qu'il peut entraîner une microcéphalite chez le fœtus, une anomalie de croissance de la boîte crânienne. Quand il survit, l'enfant souffre de graves retards moteurs et intellectuels.

Epidémie en Amérique latine

Au Brésil, le virus fait rage. Ainsi, le nombre de cas est passé à 3893 au 16 janvier, contre 3530 signalés dix jours plus tôt, selon le ministère de la Santé brésilien. Le nombre de décès signalés de bébés microcéphales a augmenté, passant à 49.
Tatiana Viana, une jeune Brésilienne enceinte, a d'ailleurs lancé une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux pour que tout le monde se protège afin de ne pas propager la maladie. Elle a photographié son ventre avec l'inscription "Martin sans zika" (photo ci-dessus).

Preuves scientifiques

Mardi dernier, des chercheurs brésiliens ont fait un nouveau pas vers la démonstration que le virus provoque la microcéphalie. Le centre biomédical Fiocruz, à Curitiba, a décelé ce virus dans le placenta d'une femme qui avait fait une fausse couche, prouvant ainsi que ce virus peut atteindre le foetus, rapporte Reuters. "C'est une avancée considérable, mais nous ne pouvons pas encore affirmer scientifiquement que le virus Zika provoque la microcéphalie", a déclaré Jean Peron, immunologue à l'Université de l'institut des sciences biomédicales de Sao Paulo.

Grossesses déconseillées par Bogota

En attendant d'avoir des certitudes, le CDC (Centre américain de contrôle et de prévention des maladies) a déconseillé la semaine dernière aux femmes enceintes de se rendre dans 14 pays et territoires d'Amérique latine et des Caraïbes touchés par le virus Zika. Le Brésil est le pays le plus touché, suivi de la Colombie où le gouvernement conseille aux femmes d'éviter de tomber enceinte dans les six à huit mois à venir.

Pas de vaccin, ni traitement

Il n'existe pas de traitement curatif, ni de vaccin contre cette maladie. On ne peut encore qu'en traiter les symptômes, de type grippal dans la plupart des cas (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées. Ils apparaissent dans les trois à 12 jours suivant la piqûre par le moustique.

E.W./www.masexualite.ch
Sources: rts.ch, reuters, LeTemps.ch; figaro.fr
En savoir plus: www.rts.ch


www.masexualite.ch dans les médias

5 sujets sexo à aborder avec son ado


AVERTISSEMENT

Les informations médicales figurant sur le site www.masexualite.ch ont pour objectif de soutenir et non pas de remplacer la relation entre un patient et son médecin.

A SOUTENIR

"She Decides" - C'est elle qui décide, initiative internationale en faveur du droit à l'IVG
"She Decides" - C'est elle qui décide, initiative internationale en faveur du droit à l'IVG
Soutenez l'UNICEF
Soutenez l'UNICEF

Suivez-nous aussi sur:

L'interview d'Ellen Weigand par Radio People


Collaborons!

Des commentaires? Des questions? Des suggestions? Une envie de collaboration ou de devenir partenaire de ce site? Alors n'hésitez pas à nous .

image

Les partenaires changent. Le safer sex reste

image

Soutenir www.masexualite.ch

Vous souhaitez mettre une annonce ou sponsoriser notre site ou devenir partenaire de www.masexualite.ch? Alors pour de plus amples informations.

image
PUBLICITE

Pour les couples

image

Le duopack dédicacé – pour une vie intime épanouie

Paru fin 2013, toujours actuel
Paru fin 2013, toujours actuel
Ma sexualité (homme), le guide pratique
Ma sexualité (homme), le guide pratique
image
Soutenez la Ligue pulmonaire
Soutenez la Ligue pulmonaire
image

Notre site, en refonte

Le présent site a pris de l'ampleur, si bien qu'il a besoin d'une refonte complète, qui est en train d'être élaborée.

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et souhaits, à

COPYRIGHT

Tous les textes du présent site sont soumis au droit d'auteur.